La cherté de la vie et les augmentations générales des prix inquiètent les Algériens

La cherté de la vie et les augmentations générales des prix inquiètent les Algériens

La cherté de la vie et les augmentations générales des prix des produits de large consommation sont devenus les fléaux qui martyrisent les Algériens au moment où les recettes et les revenus des ménages sont en chute libre à cause des effets désastreux de la crise financière imposée par la pandémie COVI-19 : baisse de la valeur du dinar algérien, crise de liquidités, pénurie des plusieurs produits importés depuis l’étranger, disparition de plusieurs milliers d’emplois, des entreprises en grosses difficultés incapables de payer les salariés, etc. 

Depuis le début de cette nouvelle année 2021, les Algériennes et les Algériens ont enfin compris le sens tragique de ce constat amer qui est dressé depuis plusieurs années dans leur pays : le salaire algérien ne permet pas de combler les besoins élémentaires d’un foyer.

Interrogés par El Mehdi Zerrouki, ils s’expriment ainsi au micro de www.radiodessansvoix.org

Réalisé par El Mehdi Zerrouki