Agé de 24 ans, Mohamed Kichah a été arrêté à Blida le 26 mars 1994 et disparu depuis

Agé de 24 ans, Mohamed Kichah a été arrêté à Blida le 26 mars 1994 et disparu depuis

Âgé de 24 ans, Mohamed Kichah venait de terminer son service militaire et travaillait dans une usine de plastique, lorsqu’en ce jour du 26 mars 1994, une vingtaine de gendarmes de la commune de Bouinane (Blida) sont venus à bord de 4 véhicules le chercher au domicile familial.

A ce moment-là, Mohamed était sur le chemin de retour de son travail. A peine arrivé chez lui, que les gendarmes l’ont arrêté devant sa porte, en présence de sa famille et de ses voisins.

Sa famille a essayé d’obtenir des informations sur lui auprès de différents organismes, sans sucées.

Son père qui a été même menacé par les gendarmes, décède en 1999 en prononçant le nom de son fils Mohamed.

De son coté, sa mère Zahra Kichah, refuse les indemnisations qui lui sont proposé par les autorités algériennes sous condition de déclarer son fils décédé.

Au micro de www.radiodessansvoix.org elle réclame la vérité sur le sort réservé à son fils Mohamed.

Réalisé par Dalel Aidoun