Amer Mouaz, sergent à la caserne Mimouza à Oran, disparait le 2 Juillet 2004 dans des conditions troubles

Amer Mouaz, sergent à la caserne Mimouza à Oran, disparait le 2 Juillet 2004 dans des conditions troubles

Engagé dans l’armée, ayant le grade de sergent à la caserne Mimouza à Oran, Amer Mouaz rentrait chez lui chaque weekend, sauf ce fameux weekend du 2 juillet 2004, ou sa famille l’a attendu sans jamais le revoir.

Inquiet, son père s’est rendu à la caserne ou les militaires l’informent qu’ils ne l’on pas vu.

Quelques jours après, deux gendarmes se sont présentés au domicile de la famille Mouaz ou Ils ont embarqué la mère d’Amer, son frère et sa sœur pour un interrogatoire.

A la caserne d’Oran, le père d’Amer a été reçu par le sergent en chef qui lui déclare que son fils avait fait une grande faute « Darha Kahla » et qu’il allait le payer très cher.

En 2006, la famille a reçu des informations inquiétantes concernant le sort de leur fils. La mère d’Amer Mouaz relate les faits au micro de www.radiodessansvoix.org ou elle dit avoir déposé une demande d’ouverture d’enquête. Cette dernière sera rejetée.

Réalisé par Dalel Aidoun