Le drame de la famille Chihoub : Djamel et Mourad arrêtés en 1996 et disparus depuis, Saïd assassiné la même année

Le drame de la famille Chihoub : Djamel et Mourad arrêtés en 1996 et disparus depuis, Saïd assassiné la même année

Le1 6/05/1996, vers 8h30 du matin, des agents de la sécurité militaire en tenue officielle, à bord de plusieurs camions, sont venus au quartier où habite la famille Chihoub.

Ils étaient très nombreux, armés et en tenues officielles. À leur tête le commandant M’barek de la caserne de Baraki, très connu dans le quartier, c’était lui qui dirigeait les agents de la sécurité militaire.

Ce jour-là, Djamel Chihoub a été arrêté devant plusieurs témoins oculaires qui habitent le même quartier. Neuf autres voisins ont été arrêtés.

Le 13 novembre 1996, soit, six mois après l’arrestation de Djamel et le lendemain de l’assassinat de Saïd Chihoub par le garde communal Mr Kessah, Mourad Chihoub a été arrêté par les forces de la sécurité militaire.

Au micro de www.radiodessansvoix.org leur père, relate les faits de la disparition forcée de ses deux garçons et réclame vérité et justice. Il explique que son fils Mourad aurait été détenu au secret pendant deux mois au sein de la caserne de Baraki, puis à la prison de Salembier et enfin à la caserne de Beni-messous.

Réalisé par Dalel Aidoun