Message à Mr Bouzid Lazhari : « Moi, Zakaria Boussaha, ex détenu du Hirak, j’ai été frappé et humilié durant ma détention »

Message à Mr Bouzid Lazhari : « Moi, Zakaria Boussaha, ex détenu du Hirak, j’ai été frappé et humilié durant ma détention »

Sous mandat de dépôt en Avril 2020, pour la publication sur les réseaux sociaux de posts qualifiés d’atteinte à la sûreté de l’État, insultes à l’encontre de fonctionnaires, atteinte aux symboles de l’État, incitation à attroupement non armé et menace de trouble à l’ordre public, le jeune homme de 24 ans Zakaria Boussaha n’avait pas bénéficié de la moindre mesure de clémence.

Il quitta la prison de l’Allelick à Annaba après avoir purgé une peine d’un an de prison dont huit mois ferme et quatre mois avec sursis.

Au micro de www.radiodessansvoix.org , ce jeune militant chevronné, adresse un message au président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Bouzid Lazhari, dans lequel, il précise qu’il a été frappé, humilié et affamés sans aucune nourriture durant une longue période sa détention. Pire encore, il lui a écrit sans jamais eu de réponse.

Réalisé par Lila Mokri