La disparition forcée d’El Hacène NAIT DJOUDI

Réalisé par Nassera DUTOUR.

Montage: Leïla MOKRI.

Mise en ligne: Othmane AOUAMEUR.

La disparition forcée d’El Hacène NAIT DJOUDI.

arrêté en été 1996 par la sécurité militaire, El Hacène NAIT DJOUDI était cadre supérieur au sein de LA SONELGAZ à ALGER. Il a laissé derrière lui 4 enfants en bas âge.

Rejetés par la société et par l’administration algérienne, ses enfants, aujourd’hui adultes, ont quitté l’Algérie. Son fils Mohamed, se bat depuis la France, pour connaitre la vérité sur le sort réservé à son père.