Les victimes des années 90 dénoncent les textes d’application de la charte

Les victimes des années 90 dénoncent les textes d’application de la charte.

Réalisé par Nadia BRENAN, Reda SAKER et Dalel AIDOUN.

La charte fait l’objet d’une vive controverse et fut dénoncé vigoureusement par les partis de l’opposition. D’après les associations pour la défense des familles de disparus, les victimes du terrorisme « le principal défaut de la charte est de fermer la porte à la clarification et aux procès judiciaires contre les auteurs des crimes et la violation des droits de l’homme».

L’appel officiel à tourner la page et le silence imposé avant et après le référendum reflèteraient surtout la volonté délibérée du pouvoir d’oblitérer le conflit, précisent la majorité des personnes que www.radiodessansvoix.org a interrogées.