La disparition forcée de Mohammed HAMMOUDI

Disparition forcée « Mohammed HAMMOUDI »

Interview réalisée par Dalel AIDOUN.

Cette semaine, le témoignage nous parvient de la wilaya de RELIZANE qui a connue, à l’instar des autres wilayas d’Algérie cette pratique qui était la disparition forcée.

Mohammed HAMMOUDI, avait 22 Ans lorsque des gendarmes accompagnés de la milice et des patriotes, sont venus le chercher du domicile familial.

Pris de peur, Mohammed a fui son village pour ne plus réapparaitre, jusqu’à ce jour du 22 Septembre 1995 ou les gendarmes lui ont tirés dessus et l’ont transféré à l’hôpital.

Sa famille qui le cherchait, avait eu la confirmation que Mohammed a été transféré à la prison et qu’il se portait bien.

Apres la concorde civile, instaurée par le président ZEROUAL , des codétenus ont été libérés, mais pas Mohammed HAMMOUDI, qui -à ce jour- n’a plus été revu.